L'intimidation dans la fratrie

L'intimidation comme on la décrit: humiliation, dénigrement, harcèlement...ne se vit pas seulement à l'école. L'intimidation peut se retrouver dans le milieu de travail mais aussi au sein d'une famille. Lorsqu'un membre de la famille installe la dynamique d'intimidation, il peut s'agir de regards, soupirs, mots qui font sentir à l'autre qu'il est moins important.

La personne intimidée aura alors une estime de soi plus faible et aura l'impression de ne pas avoir la même valeur au sein de la famille, ne ne pas occuper une place égale.

L'intimidation au sein de la famille est difficile à reconnaitre: les frères et soeurs peuvent avoir tendance à se taquiner et se blesser parfois. L'intimidation se reconnaît par l'intention (faire mal, écarter), la fréquence (tous les jours, 1 fois par semaine) et la durée dans le temps (depuis 1 an ou depuis 10 ans).

Il est important de dénoncer cette intimidation et d'en parler avec la famille ou une personne neutre. Les parents doivent jouer un rôle crucial dans la situation en aidant les enfants à se respecter et améliorer leur relations.


31 vues1 commentaire
© Tous droits réservés | Ginette Desfossés ©
5675 Chemin Chambly suite 202, St Hubert J3Y 3R1
438-322-8895
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon