Longueuil - Belœil - Boucherville - Brossard - Candiac - Carignan - Chambly - Châteauguay - Contrecœur - Delson - La Prairie - Longueuil - McMasterville - Mont-Saint-Hilaire - Otterburn Park - Saint-Amable - Saint-Antoine-sur-Richelieu - Saint-Basile-le-Grand - Saint-Bruno-de-Montarville - Sainte-Catherine - Saint-Constant - Saint-Jean-sur-Richelieu - Saint-Isidore - Sainte-Julie - Saint-Lambert - Saint-Marc-sur-Richelieu - Saint-Mathias-sur-Richelieu - Saint-Philippe - Varennes

Troubles Anxieux

Troubles Anxieux

Troubles Anxieux

Clinique de Psychologie Ginette Desfossés

Nous sommes en mesure de travailler avec des personnes présentant  des troubles anxieux.

Nos cliniciens sont qualifiés dans les thérapies et les traitements pour répondre à vos besoins spécifiques.

Problème d'anxiété

Le terme anxiété se réfère à certains changements biologiques se produisant  dans notre corps et affectant notre façon de penser et de se comporter. Ces changements sont conçus à prime abord pour nous aider à faire face aux menaces ou aux dangers, surtout dans les situations où nous devons réagir rapidement pour nous défendre. L'anxiété est ainsi nécessaire à notre survie. La cause la plus fréquente d'anxiété est l'incapacité d'une personne à faire face à des facteurs de stress qui génèrent des sentiments d'insécurité, d'incertitude ou de souci pour l'avenir. Le but du traitement est d'aider les personnes à identifier la différence entre les «menaces réelles ou perçues» et  comment y faire face.

L'anxiété peut se manifester sous de nombreuses formes: nervosité, inquiétude, panique,

crainte, peur du jugement, comportements répétitifs et réactions aux expériences traumatisantes.

Un psychothérapeute peut vous aider avec vos problèmes d'anxiété (qu'il s'agisse de maîtriser les sentiments de panique, d'apprendre à gérer les cauchemars et les scénarios catastrophiques, apprendre à moins s'inquiéter et à ruminer  ou encore  à changer les comportements répétitifs ou compulsifs).

Une variété de techniques thérapeutiques peuvent être utilisées par un psychothérapeute telles ; la relaxation, la pleine conscience, la visualisation,  des stratégies comportementales et d'autres approches comme le EMT (Eye Movement technique) et de résolution de problème.

Phobies

La thérapie cognitive-comportementale a démontré son efficacité dans le traitement de certaines phobies . Le thérapeute aide la personne phobique à affronter sa peur en l'exposant progressivement à l'objet ou à la situation redoutée. Cette exposition est mise en place via la visualisation ou l'imagerie mentale. Cela s'appelle l'exposition en imagerie et in vivo lorsque l'exposition est faite sur le terrain.

Grâce à la relaxation et au travail effectué en parallèle sur les pensées et les émotions ressenties par la personne phobique, le thérapeute et le client établissent une liste d'objectifs réalistes et mesurables à atteindre tout au long de la thérapie. L'objectif final est que le patient arrive à affronter ses plus grosses peurs sans anxiété grâce à une désensibilisation progressive.

L'EMDR ou l’intégration neuro-émotionnelle par les mouvements oculaires, est un outil thérapeutique qui a vu le jour à la fin des années 1980. Développé à l'origine pour traiter les personnes souffrant de Trouble de Stress Post-traumatique (TSPT), il semble avoir un bon taux de réussite dans le traitement des phobies.


Dans ce cadre, le thérapeute formé demande à son patient de penser à une situation qui lui pose problème en même temps, lui demande de fixer un objet en mouvement. Les saccades oculaires rapides induites par le mouvement de balancier contrôlé par le thérapeute stimuleraient le passage d'informations problèmatiques

dans de nouvelles zones cérébrales.

Prévenir et soigner les troubles obsessionnels TOC

Le trouble panique, la phobie sociale ou la dépression peuvent aussi accompagner le trouble obsessionnel compulsif.

Dans un tel cas, le traitement suggéré ciblera en premier lieu la difficulté la plus sévère et la plus incapacitante. Dans le cas de la dépression associée au trouble obsessionnel compulsif, la  médication peut parfois être nécessaire. Le traitement optimal à offrir sera donc choisi en fonction de l’évaluation globale du trouble obsessionnel compulsif et pourra impliquer le travail concerté de plusieurs professionnels de la santé.

Surmonter le TOC demande du courage, beaucoup de travail et une démarche structurée.
Il existe deux formes de traitement qui se sont révélées efficaces dans les cas de trouble obsessionnel-compulsif :La thérapie cognitive et la thérapie comportementale.

La thérapie cognitive et comportementale

Ces deux traitements peuvent être entrepris conjointement. La thérapie est idéalement dispensée par un professionnel reconnu pour son expertise dans le trouble obsessionnel-compulsif. D’autre part, les médicaments pour le TOC sont prescrits uniquement par un médecin, préférablement un psychiatre spécialiste. Le travail concerté des professionnels de la santé permet de structurer le traitement en ayant une connaissance complète de la problématique, des étapes à venir dans le traitement et des moyens qui seront utilisés et encouragés.

Il peut également être utile de participer à des groupes de soutien où d’autres personnes et leur famille se réunissent pour s’encourager mutuellement, faire part de leurs expériences et échanger des conseils.

La thérapie familiale ou individuelle peut être bénéfique pour les membres de la famille. En effet, le cadre de l’entretien thérapeutique permet d’aborder les problèmes vécus au quotidien, de les libérer et de concevoir des moyens pour les résoudre tout en étant supportés et compris.

Contactez-nous dès aujourd'hui pour en savoir plus

© Tous droits réservés | Ginette Desfossés ©
5675 Chemin Chambly suite 202, St Hubert J3Y 3R1
438-322-8895
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon